Que votre douleur gastrique soit diagnostiquée comme une dyspepsie non ulcéreuse ou en raison d’une cause plus spécifique, apporter des changements de mode de vie simples peut réduire votre risque d’avoir des symptômes de la douleur gastrique:

4

  1. Mangez des repas plus petits mais plus fréquents. Si vous souffrez souvent d’indigestion, faites de cinq à six petits repas par jour plutôt que trois repas carrés.
  2. Mangez à temps et évitez de sauter des repas. Cela aidera votre estomac à libérer ses sucs gastriques uniquement pendant les repas et non de façon irrégulière.
  3. Consommer des aliments moins irritants. La réduction des aliments épicés, acides, frits ou gras aide à réduire les symptômes gastriques et permet à votre estomac de guérison.
  4. Buvez de l’alcool avec modération. Des quantités excessives d’alcool peuvent affaiblir la doublure protectrice de votre estomac, ce qui vous rend plus susceptible aux ulcères.
  5. Arrêter de fumer. Le tabagisme augmente la production d’acide gastrique, ralentit la guérison et augmente le risque de cancer de l’estomac.
  6. Mieux gérer votre stress. Un stress élevé augmente la production de jus gastrique dans votre estomac. Exercer régulièrement et adopter des activités de relaxation telles que le yoga pour garder votre stress en échec.