Un projet artistique crée en 2013 par par Jen Brockman, directrice du Centre de prévention et de sensibilisation aux violences sexuelles de l’Université du Kansas, et par le docteur Mary A. Wyandt-Hiebert pour montrer qu’il n’y a aucun rapport entre ce que portaient les victimes des agressions sexuelles n’a rien à voir.
Que portez vous le jour de l’agression ? Une question gênante et indiscrète qui vise à les stigmatiser, en sous-entendant qu’un accident pareil aurait pu être évité si elles avaient porté quelque chose moins attirantes.
Mais si vous regardez les vêtements vous allez certainement voir qu’ils sont trop simples et non provocants : des tee-shirt , une robe pantalon et il y a même des vêtements pour garçons.3

2

1

Sans titre0 Sans titre0