Certaines personnes sont hors de leurs esprits. L’histoire d’un jeune enfant du Yémen que cet article vous citera est si tragique et triste. Au lieu d’avoir une enfance normale ce 8 ans enfant du Yémen était obligé à se marier à un homme cinq fois plus âgé qu’elle.
Et pouvez-vous imaginer ce que c’est passé après?

La jeune mariée de huit ans est décédée au Yémen lors de sa nuit de noces après avoir subi des blessures internes dues à des traumatismes sexuels.
Les organisations de défense des droits humains réclament l’arrestation de son mari, qui avait cinq fois son âge.

horrible histoires

Al Nahar, au Liban, a rapporté que le décès est survenu dans la région tribale de Hardh, dans le nord-ouest du Yémen, qui borde l’Arabie saoudite. Cela attire encore plus d’attention sur le problème déjà existant des mariages d’enfants forcés au Moyen-Orient.

Selon le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), entre 2011 et 2020, plus de 140 millions de filles deviendront des mariées enfants. De plus, sur les 140 millions de filles qui se marieront avant l’âge de 18 ans, 50 millions auront moins de 15 ans.
Il est rapporté que plus d’un quart des jeunes filles du Yémen sont mariées avant l’âge de 15 ans . Non seulement elles perdent l’accès à la santé et à l’éducation, mais ces jeunes mariées sont couramment soumises à des violences physiques, émotionnelles et sexuelles dans leurs mariages forcés.

L’une des principales questions est qu’il n’existe actuellement aucune définition établie et constante d’un «enfant» qui a été convenu dans le monde entier. Cela laisse différentes interprétations à l’intérieur des pays et peu de protection pour ceux qui sont touchés.
L’établissement de cette limite d’âge est l’une des principales priorités des groupes comme le CDH qui a publié le rapport de 54 pages intitulé «Comment pouvez-vous permettre aux petites filles de se marier?», Documentant les dommages durables infligés aux filles qui sont obligées de se marier à un jeune âge . La plupart des organisations pro-âge-limite conviennent que 18 devrait être l’âge légal pour le mariage.

En février 2009, une loi a été créée au Yémen fixant l’âge minimum pour le mariage à 17 ans. Malheureusement, il a été abrogé après que les législateurs plus conservateurs l’a appelé non-islamique.