Ce n’est ni un handicap, ni un avantage.
Il vous faut simplement la connaître. Si elle n’est pas atteinte de séborrhée extravagante, il n’y a pas de quoi en faire un drame. Une peau grasse est due, en général, à un mauvais fonctionnement et à un dérèglement des glandes sébacées. Il s’agit donc d’un phénomène de génétique, sur lequel on ne peut guère influer. Si vous traiter votre peau avec beaucoup de précautions et en lui apportant les soins appropriés, vous pouvez l’améliorer.

  • Ce qu’il ne faut pas faire :
  • Utiliser de détergents ou de produits trop forts.
  • Dégrader la peau par des savonnages abrasifs, car elle deviendrait complètement déshydratée.
Ce qu’il faut faire :
  • La traiter avec beaucoup de soins, comme pour une peau sèche, car elle est hypersensible, au même titre que cette dernière. Un abus de dégraissage stimule l’action des glandes sébacées, qui peuvent provoquer les infections.
  • La protéger du froid et du soleil. Une peau grasse n’est pas aussi résistante que l’on croit.
  • Elle souffre beaucoup du froid qui dessèche la couche superficielle et elle est aussi très sensible aux effets de la mal nutrition ;
  • Elle redoute également le soleil, contre lequel vous devez la protéger. Bien sûr, elle est riche, trop riche en sébum, mais le sébum ne contient aucun filtre solaire. Aussi, vous n’êtes pas à l’abri des coups de soleil, si vous n’utilisez pas un produit solaire. Le soleil est bon pour les peaux grasses, comme pour toutes les peaux, du reste, car il a une action bactéricide et stimule la circulation sanguine. Mais il faut que vos expositions soient bien dosées. Le soleil est sujet à caution quand il s’agit d’acné.
  • Avoir une bonne alimentation.