Selon une étude récente, Le vaccin contre le HPV, médicalement appelé le virus du papillome, a révélé de graves conséquences sur le système de reproduction féminin.
À la suite de ce vaccin, les ovaires d’une jeune fille australienne âgée de 16 ans ont été détruits et elle a eu des conséquences horribles. L’histoire concernant cette fille qui a souffert des effets de ce vaccin a été publiée dans le British Medical Journal

vaccin

Malheureusement, les ovaires de cette jeune fille ont été entièrement détruits avant même qu’ils aient eu la chance de se développer. Par conséquent, elle est entrée dans la ménopause précoce.,les médecins leur ont diagnostiqué une insuffisance ovarienne prématurée
Le plus choquant c’est que l’Australian Therapeutic Administration (TGA) et d’autres associations médicales n’ont pas testé les effets de ce vaccin sur le système de reproduction ! Horrible

Certaines études ont montré que le polysorbate 80, également connu sous le nom Tween 80, est la principale cause de dommages du système reproducteur chez les femmes. En plus d’accélérer la maturation sexuelle chez les femelles, ce produit chimique diminue également la fonction de l’utérus et des ovaires.